En ligne (connectés) : 0 102

Dame agressée à Kaporo : Fodé Gassim Fofana, supposé neveu du premier ministre, demande pardon depuis sa cellule

Gassim

Le jeune Fodé Gassim Fofana qui serait le neveu du premier ministre Dr Kassory Fofana qui a agressé une dame dans la circulation le samedi, 21 décembre dernier a été interpellé hier jeudi, 26 décembre 2019 par la gendarmerie mobile numéro 2 de Hamdallaye. Depuis sa cellule, il demande pardon à la victime.

L’information nous a été donnée ce vendredi par la victime rencontrée à son domicile du côté de Kipé. Après avoir subi l’agression aucun membre de la famille ne s’est présenté chez dame Mata.  Pour elle,  ce comportement de ce jeune résulte de l’irresponsabilité de ses parents.

« J’ai attendu du samedi jusqu’au mardi pour voir une bonne réaction de la part de la famille du petit et cela en tant que mère et aussi en tant que croyante, le petit n’est pas venu, ses parents ne sont pas venus et même pas un coup de file.  J'ai compris que la famille était forte de quelque chose.  C’est en ce moment que j’ai accepté de m’exposer. Le mardi mon neveu est venu ici en larmes il m'a pris nous sommes partis porter plainte à la gendarmerie et plusieurs fois les gendarmes sont partis chez lui la cour était cadenassée.  Et hier  je revenais de la gendarmerie je lui ai trouvé à la maison il était venu présenter ses excuses qu'il regrette son acte.  La gendarmerie était là ils (gendarmes)  l'ont appréhendé »,  explique Dame Mata.

Mata-1

Mata-2

Pour le moment, cette dame est immobilisée chez elle, le pied plâtré et blessée au bras également.

Joint au téléphone depuis sa cellule de détention, le jeune accusé reconnaît les faits qui lui sont reprochés. Il revient ici sur les circonstances de son interpellation par la gendarmerie.

« C’est moi-même qui me suis rendu au domicile de Madame Mata comme j’avais des regrets  alors j’ai décidé d’y aller pour demander pardon pour ce qui s'est passé parce que j’avais tort.  Quand je suis arrivé elle n’était pas là-bas d’abord,  j’étais avec  son fils Mohamed, j'ai patienté jusqu’à ce qu’elle arrive.  Et dès qu’elle est arrivée je suis parti m’agenouiller pour la demander pardon et c'est là-bas qu'un gendarme m'a pris que je suis convoqué de lui suivre. Et une fois à la gendarmerie numéro 2 de Hamdallaye, on me dit que je suis poursuivi pour coups et blessures volontaires », nous a expliqué celui qui serait le neveu du PM.

Le jeune Fodé Gassim Fofana a fustigé,  cependant, la réaction de son père  après son interpellation par la gendarmerie avant de donner des explications sur sa  supposée appartenance à la famille du premier ministre Dr Ibrahima  Kassory Fofana.

« Ce que mon papa a dit,  vraiment,  cela ne s'est pas passé devant moi. J’ai juste entendu ça comme ça, qu'il aurait dit qu’il est le frère de Kassory que personne ne peut me prendre. S’agissant des liens avec le premier ministre Kassory mon Papa a grandi avec lui ils sont de même père mais franchement je sais pas pourquoi mon papa est sorti dire ça il est le seul à pouvoir répondre »,  a dit Fodé Gassim Fofana.

Après cet acte, le jeune Fodé Gassim Fofana fait un mea-culpa et demande pardon  à la victime, dame Mata.

« Je demande pardon parce que je reconnais que j'ai vraiment tort et j'ai un gros regret et tout ce que je peux c'est de demander un pardon à la maman.  J'ai fait tout  cela sous l’effet de la colère et aujourd’hui je regrette », a conclu le jeune Gassim Fofana.

Mamadou Samba Barry, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos