En ligne (connectés) : 0 55

Changement constitutionnel en Guinée : Makanera, Cheick Taliby, Malick Sankhon, Makhissa et autres, vendent le projet à Fria

constitution oui  à fria?
Après Forecariah, Coyah, Dubréka entre autres, plusieurs cadres du gouvernement et de la Basse-côte dont le ministre d’État chargé de l’Énergie, Cheick Taliby Sylla, Alhousseny Makanera Kaké, ancien ministre de la communication, Malick Sankhon, directeur général de la caisse nationale de sécurité sociale et bien entendu, le natif de la localité, Aboubacar Makhissa Camara, directeur national des impôts, ont mis ce samedi 13 avril 2019, le cap sur la cité minière de Fria.

Objectif, faire adhérer les uns et les autres à l’idée d’une nouvelle constitution qui ouvrirait ainsi la voie à un potentiel troisième mandat pour le chef de l’État, Alpha Condé qui, sur la base de l’actuel texte fondamental, grignotes, en ce moment, ces derniers mois à la tête du pays.

Dans le Sombori, devant plusieurs personnes favorables à la cause, ces cadres du pouvoir où alliés à celui-ci, sont revenus avec brio sur les acquis de la troisième république.

Partout sur les banderoles et affiches, ici et là dans la ville, on pouvait nettement voir, Oui à une nouvelle constitution, Oui à un référendum.

Des jeunes et femmes parés respectivement de tee-shirt avec des inscriptions en faveur d’un changement de constitution, n’ont cessé de scander des slogans propices à un renouvellement de confiance des citoyens de Fria aux idéaux de développement du chef de l’État, pour dit-on une Guinée émergente. Sur place, les cadres basse-côtiers ont également mis l’occasion à profit pour égrener les perspectives de l’actuelle gouvernance du pays et solliciter ainsi auprès des populations de Fria, leur total soutien au programme politique et socioéconomique du président Condé.

Selon des informations recueillies auprès des organisateurs, d’autres mobilisations de ce genre, sont prévues dans les semaines à venir.

Une façon, disent-ils, pour les somborika, de témoigner de leur approbation en faveur de la continuité du pouvoir d’Alpha Condé, au-delà de 2020.

// mosaiqueguinee

A propos de l'auteur :

224infos